Faire cadeau de ses cadeaux : un Noël solidaire

Partager

A lire aussi

Réutiliser vos meubles plutôt que de les jeter : le pari 100% gagnant.

Sondage spécial Saint Valentin : meubles dans le couple, qui fait la loi ?

Quelle(s) vie(s) pour vos meubles usagés une fois que vous vous en séparez ?

Un contexte bien particulier cette année.

Comme chaque année au moment de Noël, arrive le moment tant attendu de l’ouverture des cadeaux au pied du sapin : instant de joie pour les petits comme pour les grands. C’est aussi un moment où il arrive que l’on reçoive un ou plusieurs cadeaux ne correspondant pas vraiment à ce qu’on attendait… Un pull trop grand, une parure de lit un peu trop flashy, un arbre à chat taille XXL pour votre petit appartement, bref : on se retrouve parfois avec un cadeau qui à priori ne servira pas.

Depuis plusieurs années, au lendemain de Noël, de plus en plus de Français font le choix de revendre leurs cadeaux sur le web par le biais de certains sites d’enchères en ligne par exemple. Et même si cette pratique est de plus en plus acceptée par le plus grand nombre, c’est souvent le choix de la facilité dans une période où nous sommes censés faire plaisir à nos proches et aux autres, et que de nombreuses solutions bien plus positives et bienveillantes existent.

Car oui, lorsque le Père Noël s’est trompé, de nombreuses associations sont ravies de récupérer les objets concernés pour les redistribuer et faire la joie de familles dans le besoin en cette période de fêtes de fin d’année, et plus particulièrement cette année avec le contexte que nous connaissons tous bien aujourd’hui.

L’Economie Sociale et Solidaire

Emmaüs, Le Secours Populaire, L’Armée du Salut, Les Restos du Coeur… Pour trouver l’association à qui vous souhaitez faire un don, les noms ne manquent pas. Vous pouvez également choisir d’agir plus localement en trouvant une association, une recyclerie, ou tout organisme dédié à l’Economie Sociale et Solidaire* prêt à recevoir des objets destinés au don à proximité de votre domicile. N’hésitez pas à les appeler en amont pour connaître leurs horaires d’ouverture ou si vous doutez de pouvoir leur faire don d’un objet, neuf ou non : ils sauront vous dire quoi faire et pourront répondre à toutes vos questions. 

*L’énonomie Sociale et Solidaire, ce sont des structures implantées localement qui permettent notamment d’offrir un emploi à des personnes en insertion, afin de les professionnaliser sur un métier et de leur donner la possibilité de développer leur activité par le biais du réemploi.

Il existe aussi de plus en plus de plateformes collaboratives et de sites de don, qui sont prêts à vivre le rush de l’après Noël, comme c’est le cas de donnons.org. Si vous ne le connaissez pas, pensez à y faire un tour avant de vous lancer dans une vente aux enchères de plusieurs jours sur votre ordinateur : vous avez l’opportunité de faire plusieurs bonnes actions en une, recycler un objet tout en faisant un ou plusieurs heureux. Et puis, il faut le reconnaître : en période de fêtes, un sourire et un peu de joie de vivre sont souvent les meilleurs cadeaux qui soient. 

Alors avant de mettre en vente vos cadeaux « superflus », essayez de vous poser les bonnes questions : ai-je un proche ou un voisin dans le besoin à qui cet objet pourrait faire plaisir ? Si non, y a-t-il une association près de chez moi à qui je pourrais en faire don rapidement pour ne pas le laisser traîner pendant des mois dans un coin du grenier ? 

Trouver la meilleure solution et prendre la bonne décision sera alors une évidence : alors, on la joue plus solidaire cette année ?

Publié le 18 décembre 2020 | Modifié le 24 février 2021

Aidez-nous à améliorer notre site

Ces cookies nous permettent d’analyser votre navigation et de mesurer l’audience de eco-mobilier.fr en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et d’adapter le contenu à vos centres d'intérêt.

Partagez ce qu’il vous plaît

Les cookies des réseaux sociaux vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces personnes ce que vous aimez (bouton J’aime de Facebook par exemple).