Comment désencombrer sa maison ?

Partager

A lire aussi

Ranger, ça rend heureux !

La méthode de rangement magique de Marie Kondo

Dis-moi comment tu ranges… Et je te dirai qui tu es !

Entre les déménagements, l’arrivée d’un enfant ou les ménages de printemps, cela arrive finalement assez souvent que l’on ait envie de faire le vide chez soi, d’enlever ce qui ne nous sert plus, ce qui nous encombre... Oui, mais comment désencombrer sa maison de façon sereine et efficace ? On vous dit tout ! 

Au début, quand vous avez emménagé dans ce nouveau logement, vous vous disiez que jamais vous ne pourrez investir tout ce nouvel espace qui s’offrait à vous... Vous aviez si peu d’affaires et c’était si grand ! Cinq ans plus tard, votre nid douillet déborde d’objets et de meubles dont vous n’avez plus aucune utilité. Entre temps, votre fils aîné a grandi et son lit à barreau ne servira plus jamais. Vous avez changé vos couettes et oreillers, et les anciens prennent toute la place dans vos placards. Quant au canapé-lit qui servait jusqu’alors aux amis de passage, il n’est pas loin de rendre l’âme et vous n’avez aucune idée de ce que vous pourriez bien en faire. C’est simple, il y a trop d’objets et meubles dans votre maison qui ne servent plus à rien : il est temps de désencombrer tout ça ! Comment ? En suivant nos étapes pour un désencombrement simple et durable !

1) Je me fixe des objectifs réalistes, réalisables et en accord avec mon tempérament

A moins que vous vous soyez inscrits aux Jeux Olympiques du désencombrement, personne ne vous oblige à faire le vide dans votre maison en une après-midi ! Personne ne vous oblige également à prendre des mois pour tout désencombrer juste parce que votre moitié frôle la crise d’angoisse à l’idée de s’y mettre. Au lieu de vous épuiser à la tâche ou de vous sentir en échec parce qu’à la fin de la journée vous n’êtes toujours pas venu à bout de votre salon, fixez-vous en amont des objectifs que vous pourrez atteindre sereinement et facilement. Samedi, vous vous attaquez au meuble télé et à la bibliothèque, dimanche, ce sera le buffet, le week-end prochain vous programmez le rangement de la cuisine, etc. Au contraire, si vous avez tendance à aimer vous mettre en action dès que vous en ressentez l’envie, ne vous freinez pas et suivez votre instinct. Bref, donnez-vous des objectifs de désencombrement qui soient à la fois atteignables et correspondant à votre tempérament. 

2) J’organise mon opération désencombrement 

Que vous soyez plutôt du genre spontané(e) ou que vous aimiez tout planifier au millimètre près, un désencombrement réussi commence par un minimum de méthode et d’organisation. En optant pour la stratégie « pièce par pièce » plutôt que de vous lancer au hasard avec le premier objet qui vous tombe sous la main, vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour trier vos affaires avec efficacité, et avec le sourire en prime ! Inspirez-vous des déménageurs professionnels qui, quelques jours avant le jour J, viennent toujours chez leurs clients pour évaluer ce qu’il y aura à transporter, le nombre de meubles à déplacer. Faites de même dans le cadre de votre opération désencombrement : évaluez en amont quelles sont les pièces les plus chargées potentiellement d’objets qui vous sont désormais inutiles. Cela vous permettra de décider par quelle pièce commencer, quand et le temps que cela vous prendra. Avec une bonne organisation, vous pouvez être sûr que votre opération désencombrement se déroulera sans accroc !

3) Je me pose les bonnes questions 

Cette table qui vous sortait par les yeux il y a encore une semaine, est-ce vous ne la repeindriez pas, plutôt que de la donner à votre belle-sœur ? Et tous ces petits objets de déco que vous venez de retrouver au fond de cette armoire ? Vous les garderiez bien, mais peut-être pas, ou peut-être que si... Quand on décide de faire le vide chez soi et de trier ses affaires, on a tendance alors à se poser mille questions... Et finir par tout laisser tomber parce qu’on ne sait plus quelles réponses y apporter. Le tout est alors, non pas de cesser de se poser des questions, mais de se poser les bonnes questions :

Si vous répondez « oui » à l’une de ces questions, peut être que cet objet a encore une place dans votre nid douillet. Si vous répondez « non », vous pouvez dire au revoir aux objets concernés !

4) J’arrête de culpabiliser!

Cette table basse offerte par votre belle-mère et que vous détestez, cette bibliothèque qui appartenait à votre grand-mère et que vous rêvez de remplacer par une autre plus moderne, encombrent non seulement votre maison mais aussi votre cerveau ! Vous n’avez qu’une envie, vous en débarrasser, mais impossible d’y penser sans culpabiliser juste après !  Or, il n’y a pire ennemi du désencombrement que la culpabilité. Pour réussir à faire le vide chez vous, il va falloir cesser de vous en vouloir et de penser enfin à vous, à l’aménagement de vos rêves, aux meubles qui vous plaisent vraiment et à la déco qui vous ressemble.  

5) Je repense l’aménagement de ma maison en trouvant la bonne place pour chaque objet

On peut avoir tendance à vouloir ranger ses affaires le plus vite possible, sans réfléchir vraiment à la place qui serait la plus adaptée pour chaque objet. Ou à mettre les objets là où il y a encore de la place, avec le risque de ne finalement plus rien retrouver. Pour que votre opération désencombrement soit bénéfique sur la durée, pensez bien, avant de ranger et d’aménager votre espace, à la façon dont vous allez disposer chaque meuble et chaque objet, au bon endroit, et en respectant une certaine logique. Votre logement pourra ainsi rester bien organisé, l’espace bien structuré et vous gagnerez beaucoup de temps chaque jour à trouver chacune de vos affaires à sa juste place !

6) J’ai les solutions qui vont bien pour me débarrasser des objets dont je ne veux plus !

Une fois le tri de ses affaires effectué, une fois que l’on a identifié de quels meubles on ne veut plus, les couettes jaunies à jeter, le matelas à changer, il faut ensuite savoir comment et où s’en débarrasser ! Maison du tri vous propose plusieurs solutions pour vous aider à vous débarrasser facilement de vos meubles, matelas, couettes et oreillers usagés. Vous pouvez ainsi donner ces produits, s’ils sont encore en bon état, à des associations partenaires près de chez vous. Vous pouvez également les déposer en déchèteries dans les bennes Maison du tri. Pour vous faciliter la vie et vous alléger l’esprit, Maison du tri met à votre disposition une carte de géolocalisation pour trouver en quelques clics des solutions près de chez vous. C’est facile, et c’est aussi éco-responsable, puisque ces produits seront pris en charge ensuite pour être réemployés ou recyclés !

Publié le 21 septembre 2020 | Modifié le 25 septembre 2020

Aidez-nous à améliorer notre site

Ces cookies nous permettent d’analyser votre navigation et de mesurer l’audience de eco-mobilier.fr en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et d’adapter le contenu à vos centres d'intérêt.

Partagez ce qu’il vous plaît

Les cookies des réseaux sociaux vous permettent de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces personnes ce que vous aimez (bouton J’aime de Facebook par exemple).